Le Seigneur des Anneaux

Bienvenues, Fans du Seigneur des Anneaux
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Résumé du Silmarillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Big Fish
Maiar, Admin Secondaire
avatar

Nombre de messages : 1286
Age : 28
Personnage préféré : Gil-Galad et le prince de l'Ithilien
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Résumé du Silmarillon   Dim 9 Juil - 17:13

/!\ lintrigue du livre peut être rélévée /!\

Généralités
Le Silmarillion est issu de carnets de notes de J.R.R. Tolkien. Les premières esquisses remontent à 1917. Elles ne furent pas publiées, mais Tolkien continua d'y travailler toute sa vie durant (ces premiers textes sont publiés sous le nom du Livre des contes perdus). Il ne s'agit donc pas d'une œuvre littéraire habituelle, cohérente et achevée, mais d'un ensemble de récits de ton et de contenu parfois disparates. Tolkien souhaitait d'ailleurs faire du Silmarillion une sorte de compilation de mythes et du folklore de la Terre du milieu. Comme son père le lui avait demandé, Christopher Tolkien et l'auteur de fantasy Guy Gavriel Kay effectuèrent au reste un travail de sélection et de réécriture pour rendre l'ensemble à peu près cohérent ; Christopher a par la suite regretté certains des choix qu'il a pu faire, dont un chapitre entièrement réécrit. C'est la raison pour laquelle il a publié les textes qui lui ont servi de base pour cette publication dans la série de l'Histoire de la Terre du milieu.

_________________
Our ways must now part, Fare thee well my friend, Councils have been called let us hope it won’t be long before your feet walk again upon fields of green.
Until then, the Valar keep you and may the light of The Two Trees illumin your path.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/green_day-fansite_enter
Big Fish
Maiar, Admin Secondaire
avatar

Nombre de messages : 1286
Age : 28
Personnage préféré : Gil-Galad et le prince de l'Ithilien
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Résumé du Silmarillon   Dim 9 Juil - 17:14

Décomposition de l'œuvre
Le Silmarillion se décompose en cinq parties.



L'Ainulindalë
Ce court texte relate la création de Eä, l'univers de Tolkien, par la volonté d'Eru. Le monde d'Arda (le lieu qui inclut la Terre du milieu et Valinor, les Terres immortelles, est née d'une musique originelle composée par les Ainur, sous l'égide d'Eru. Une fois ce monde matérialisé, les Ainur choisissent ou non d'y résider, sachant que ce choix est sans retour. C'est ainsi qu'une partie des Ainur va choisir d'habiter ce jeune monde et de le développer, les plus puissants d'entre eux étaient nommés les Valar, et les moins puissants, leurs serviteurs, furent nommés les Maiar. Les Ainur qui choisissent de rester auprès d'Eru ne voient pas leur noms mentionnés et nul n'en saura jamais rien. Parmi ceux qui choisissent de résider sur Arda, on trouve notamment Manwë et Melkor qui deviendra plus tard Morgoth Bauglir. C'est aussi une reprise du thème de la chute de Lucifer, rapporté par les traditions juives, chrétiennes et musulmanes : Melkor était le plus grand des Valar, mais il s'est opposé à Eru (la raison première pourrait en être l'orgueil, mais il apparaît que c'est le désir de création qui en est à l'origine, puis s'en suit la frustration de ne pouvoir créer ce qu'il entend, et enfin l'orgueil point.). Cette thématique est reprise brièvement par Saint Paul et détaillée également dans le Coran (Ézéchiel, XXVIII-14,17, Coran-XXXVIII,71-83, etc.). Il est néanmoins important de noter que Tolkien se défend de toute allégorie ou interprétation (religieuse, raciale, etc.) quelles qu'elles soient dans ses oeuvres.


Le Valaquenta

Une brève description des Valar et des Maiar, les êtres surnaturels nés de l'esprit d'Eru.

Le Quenta Silmarillion
Qui est en fait l'histoire des Silmarils. L'histoire des événements avant et pendant le Premier Âge, qui forme la plus grande part de l'ouvrage et qui concerne principalement les Elfes, mais les Hommes et les Nains sont aussi présents et jouent un rôle important.

L'Akallabêth
L'histoire du Second Âge et de l'engloutissement de Númenor. Elle concerne les Hommes, et leur décrépitude progressive qui aboutit a la destruction totale de Númenor, après leur révolte contre les Valar.

Les Anneaux de pouvoir et le Troisième Âge
Ce résumé montre comment les Anneaux de pouvoir ont été forgés par les Elfes avec l'aide de Sauron et comment Sauron utilisa les Anneaux de pouvoir pour tenter d'asservir la Terre du milieu. Bilbo le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux se déroulent durant cette période.

_________________
Our ways must now part, Fare thee well my friend, Councils have been called let us hope it won’t be long before your feet walk again upon fields of green.
Until then, the Valar keep you and may the light of The Two Trees illumin your path.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/green_day-fansite_enter
Big Fish
Maiar, Admin Secondaire
avatar

Nombre de messages : 1286
Age : 28
Personnage préféré : Gil-Galad et le prince de l'Ithilien
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Résumé du Silmarillon   Dim 9 Juil - 17:21

Résumé plus précis de l'Ainulindalë (Le récit de la Création)

Ainulindalë (de Ainu "Béni" et lindalë "musique") est le premier des recueils apparaissant dans le Silmarillion écrit par J.R.R. Tolkien. Cette partie constitue la genèse du Monde d’Arda.

________________________________

Eru, le Grand Créateur
Au commencement il y eu Eru, le Grand Créateur, le Premier et l'Unique, celui que les Elfes nommaient Ilúvatar. Il est celui qui a donné naissance aux Ainur appelés aussi les "Bénis". Ces derniers lui dédièrent une Grande Musique en son honneur ; elle donna naissance au Monde Eä. Une fois Eä achevée, alors que les Ainur contemplaient leur création, ils eurent une Vision : toute l'histoire du Monde défilait devant eux et ils assistèrent à la naissance des Enfants d'Ilúvatar : les Elfes et les Hommes.


Les Valar et la discorde
Fascinés par la beauté du spectacle, des Ainur furent attirés par ce Monde et décidèrent de s’y rendre. Quel ne fut pas leur étonnement lorsqu’ils ne trouvèrent que les ténèbres. Ils comprirent alors que leur mission seraient d’accomplir leur vision. Chacun, en fonction de ses capacités et de son domaine de prédilection, s’engagea dans des actions précises . Ils furent nommés les Valar ou les Puissances du Monde. Parmi eux (les ainur), Melkor, le plus puissant, exigea que lui soit attribué la demeure des Enfants d'Ilúvatar, c’est-à-dire la Terre que les Elfes nomment Arda. Mais les autres Valar s’y opposèrent catégoriquement ce qui provoqua la discorde.


Le Monde d‘Arda, une terre livrée aux troubles
Les Valar, par amour pour les Enfants d’Ilúvatar, prirent une apparence visible. Ils transformèrent la Terre en un jardin de plaisirs et l’ordonnèrent. Melkor fut envahit d’une grande colère et prit à son tour une forme visible. Rongé par le mal, il avait un aspect sombre et terrible. Après sa descente sur Terre il engagea son premier combat contre les Valar pour la domination d'Arda. De ce conflit résultat de grands troubles. Malgré cela, la Terre put prendre forme et les Enfants d'Ilúvatar pouvaient enfin être accueillis.

_________________
Our ways must now part, Fare thee well my friend, Councils have been called let us hope it won’t be long before your feet walk again upon fields of green.
Until then, the Valar keep you and may the light of The Two Trees illumin your path.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/green_day-fansite_enter
Big Fish
Maiar, Admin Secondaire
avatar

Nombre de messages : 1286
Age : 28
Personnage préféré : Gil-Galad et le prince de l'Ithilien
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Résumé du Silmarillon   Dim 9 Juil - 17:26

Résumé plus précis du Quenta Silmarillion

Le Quenta Silmarillion ("Histoire des Silmarils" en quenya) est la partie principale qui compose Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien.

Le texte raconte l'apparition des Elfes sur la Terre du Milieu et leur installation à Valinor où furent fabriqués puis volés les Silmarils. S'ensuivent, afin de récupérer ces joyaux, les guerres du Beleriand contre Melkor, entrecoupées par l'apparation des Humains.



___________________________

Naissance des Elfes et méfaits de Melkor
Le Quenta Silmarillion conte comment les Elfes apparurent d'abord en Terre du Milieu. Puis comment les Valar, pour les protéger, durent combattre et vaincre Melkor, le Vala rebelle, que par la suite on devait appeler Morgoth (le "Noir Ennemi" du Monde en quenya). Les Valar terrassèrent Melkor et le jetèrent, enchaîné, dans les abîmes au-delà du monde. Puis ils emmenèrent les Elfes, pour une large part, au Royaume Béni de Valinor, où ils prospérèrent longtemps. Mais finalement Morgoth fut pardonné et libéré, et il se promena libre parmi les Elfes de Valinor, semant secrètement la haine et la jalousie parmi eux, ainsi que le désir de retourner en Terre du Milieu, libres des Valar.

Lorsque furent découverts ses agissements, Morgoth s'enfuit de Valinor pour échapper à la colère des Valar. Cependant il revint, accompagné par la monstrueuse araignée Ungoliant, et avec son aide Morgoth tua Laurelin et Telperion, les Arbres de Valinor, desquels émanait la lumière qui éclairait le monde.



Vol des Silmarils et exil des Noldor
La lumière des Arbres demeurait encore au sein des Silmarils, trois merveilleux joyaux, forgés par Fëanor, du peuple des Noldor, le plus grand forgeron et l'être le plus puissant qu'aient jamais connu les Elfes. Mais Morgoth les déroba et s'en fut en Terre du Milieu. Fëanor et ses sept fils prêtèrent alors le terrible serment par lequel ils devaient combattre tout être qui posséderait un Silmaril, quel qu'il soit, hormis eux-mêmes, sous peine de connaître le Néant Eternel. La plupart des Noldor, contre l'avis et le souhait des Valar, quittèrent Valinor à la suite de Fëanor et son peuple, non seulement par haine pour Morgoth mais aussi par intérêt pour de nouvelles terres à prendre. Ils furent ensuite maudits par le Vala Mandos, car ils massacrèrent les Elfes Teleri pour leur voler leurs navires, afin de traverser la mer qui séparait Valinor de la Terre du Milieu.


Guerre contre Morgoth
Les Noldor débarquèrent finalement au Nord-Ouest de la Terre du Milieu, à Beleriand. Là s'ensuivit la Guerre des Joyaux, durant laquelle les Noldor et leurs alliés les Elfes Sindar guerroyèrent contre Morgoth retranché en sa forteresse d'Angband. Ils livrèrent Cinq grandes batailles à ses serviteurs, Orcs, Trolls, Dragons et Balrogs, et de multiples petits affrontements durant près de six siècles. Fëanor mourut lors de la Deuxième Bataille, mais les Seigneurs des Noldor érigèrent des royaumes depuis lesquels ils poursuivirent la lutte contre Morgoth. Parmi les plus importants: ses sept fils dans le Nord-Est de Beleriand; Fingolfin, son demi-frère, et son fils Fingon en Hithlum; Turgon fils de Fingolfin en Nevrast puis depuis sa cité cachée de Gondolin; Finrod, le fils de son autre demi-frère Finarfin, dans ses palais souterrains à Nargothrond; et Thingol le Roi des Sindar en ses bois ensorcelés de Doriath.

Plus tard, le récit conte également la venue des Humains, l'aide que certains d'entre eux apportèrent aux Elfes dans leur lutte contre Morgoth, notamment les Maisons de Bëor, Haleth et Hador. Et les destinées des humains se trouvèrent mêlées à celles des Elfes dans les trois plus grands contes du Premier Âge dont on a ici des versions écourtées (ces trois récits originaux qui ont vu le jour dans les années 20, bien avant la mise en place de la structure définitive du Silmarillion, sont: Le Conte de Tinúviel, Le Conte de Turambar (future Geste des enfants de Húrin) et La Chute de Gondolin qui ont tous été publiés dans Le Livre des Contes Perdus).

Guerre de la Colère et fin du Premier Âge
L'histoire de la guerre des Silmarils s'acheva lorsqu'Eärendil, un navigateur Elfe, aidé par le pouvoir du Silmaril que sa femme Elwing avait hérité de Beren et Lúthien, parvint avec son navire Vingilot jusqu'à Valinor, d'où les Noldor avaient été bannis. Là Eärendil implora les Valar de venir en aide aux Noldor et aux autres peuples de Beleriand, dont les royaumes étaient tous détruits ou sur le point de l'être par les légions de Morgoth. Il fut exaucé (et depuis, il parcourt toujours le ciel sur son navire avec le Silmaril au front) et les Valar déchaînèrent alors enfin la puissance de leurs armées, et partirent eux-mêmes en guerre contre Morgoth: ce fut la Guerre de la Colère.

Morgoth fut vaincu, sa forteresse rasée, ses armées détruites, et les deux derniers Silmarils repris. Les Noldor furent autorisés à rentrer à Valinor. Mais les deux derniers fils de Fëanor, Maedhros et Maglor, contraints par leur serment, s'attaquèrent aux soldats des Valar et leur dérobèrent les Silmarils. Toutefois les deux joyaux leur brûlaient les mains avec tant d'insistance que Maedhros se jeta dans une crevasse avec son Silmaril, et Maglor lança le sien dans la mer avant de s'en aller, errant sur les côtes. Ainsi s'acheva le Premier Âge de la Terre du Milieu de même que l'histoire des Silmarils.

Mais certains acteurs de cette histoire prirent part aux évènements du Second et du Troisième Age, qui vinrent après. Car les Hommes, conduits par Elros fils d'Eärendil, s'établirent sur l'île de Númenor, comme il est raconté dans l'Akallabeth. Elrond, l'autre fils d'Eärendil, demeura un chef des Elfes, pour connaître un rôle capital dans l'histoire de la Guerre de l'Anneau. Tout comme Galadriel, fille de Finarfin, qui ne prit pas part à la Guerre des Joyaux mais suivit son peuple en Terre du Milieu, et qui plus tard devait lutter contre un lieutenant de Morgoth, ayant échappé aux Valar, nommé Sauron Gorthaur.

_________________
Our ways must now part, Fare thee well my friend, Councils have been called let us hope it won’t be long before your feet walk again upon fields of green.
Until then, the Valar keep you and may the light of The Two Trees illumin your path.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/green_day-fansite_enter
Big Fish
Maiar, Admin Secondaire
avatar

Nombre de messages : 1286
Age : 28
Personnage préféré : Gil-Galad et le prince de l'Ithilien
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Résumé du Silmarillon   Dim 9 Juil - 17:30

Résumé plus précis de l'Akallabêth

Dans "l'Akallabêth", ou la chute de Númenor, on raconte comment les Edain, pères des Hommes se virent octroyer par Eru une île au sud ouest de la Terre du Milieu qu'ils nommèrent Númenor. On y raconte sa splendeur, son apogée puis la montée d'orgueil des rois numénoréens, dont le sang provenait des races elfiques et humaines réunies à travers Eärendil qui donna naissance à Elros qui fut le premier Roi de Númenor et vécut 500 ans. Et enfin, par les mensonges de Sauron, est relatée la triste attaque des Núménoréens sur Valinor qu'ils n'atteignirent jamais, Eru faisant apparaitre une faille énorme qui engloutit la flotte humaine ainsi que l'île même de Númenor, dont seuls Elendil et les siens, princes d'Andunië parvinrent à s'échapper et à gagner les rives sud de la Terre du Milieu.

_____________________________


Après la Bataille de la Grande Colère, où les armées d’Aman défirent Morgoth, les peuples des Hommes qui avaient fui l’ombre pour s’allier aux elfes furent récompensés. Eonwë, le héraut de Manwë, vint parmi eux et leur apporta sagesse, pouvoir, et une existence extraordinairement longue pour des hommes. Et, enfin, une terre leur fut offerte, situé loin de la Terre du Milieu et de pays d’Aman, que les Valar appelèrent Andor, le Pays de l’Offrande. Les hommes l’appelèrent Elenna, la Route de l’Etoile, et aussi Anadûn, l’Occidentale, et Númenorë, dans l’Ancien Langage des Eldar.

Ces Hommes furent dès lors appelés les Dúnedain, les Hommes de l’Ouest en sindarin, les Númenoréens, les Rois parmi les Hommes. De tous les peuples des seconds enfants d’Eru, ce furent eux qui se rapprochèrent le plus des Eldar, en apparence, en sagesse et en gloire. Elros, descendant des trois maisons d’Edain, mais aussi des Elfes et des Maiar, fut nommé premier Roi des Humains. Les elfes venaient parfois jusqu’à Númenor, et ils apportaient chaque fois de nombreux présents, oiseaux chanteurs, fleurs odorantes... Un jour ils offrirent une pousse de Celeborn, l’arbre qui poussait au centre de Tol Eressëa, qui fut plantée dans les jardins du Roi à Armenelos.

Les années passèrent, et les Dúnedain continuèrent de grandir, de corps comme d’esprit. Ils devinrent de grands armateurs. De tous les arts, celui de la navigation devint leur favoris, et ils devinrent des marins tels que le monde n’en connut plus depuis. Cependant, ils avaient l’interdiction de faire voile vers l’ouest, car Manwë voulait les protéger de la tentation d’aller voir de leurs propres yeux le Royaume Bienheureux. Et pour le moment, les Númenoréens n’osaient braver l’interdit des Valar. Ils naviguaient surtout vers l’Est, où ils aidaient les populations d’hommes qui vivaient sur la Terre du Milieu, leur apportant de nombreuses connaissances grandement utiles. Cependant ils ne restaient jamais et ne construisaient pas non plus.

Les années continuèrent de s’écouler, et le désir de contempler les Terres Immortelles grandit dans leur cœur. Ils se mirent bientôt à jalouser les Elfes et les Valar et à convoiter l’immortalité. Des messagers furent alors envoyés par Manwë, qui leur expliquèrent qu’ils ne pouvaient obtenir ce qu’ils désiraient et que la mort était un don d’Ilúvatar, et non une punition. Le Roi actuel, Tar-Atanamir, refusa d’écouter leurs conseils, et dans un même temps, il soumit les hommes de la Terre du Milieu au tribut.

Le peuple de Númenor connut alors la division, avec d’un côté ceux qui s’éloignèrent des Eldar et des Valar, qu’on appelait les Hommes du Roi et qui étaient le plus nombreux, et de l’autre les Fidèles ou Elendili, les Amis des Elfes qui, bien que restant fidèles à la maison d’Elros, refusaient d’abandonner leur amitié avec les Eldar. Cependant, nul n’osait encore braver l’interdit des Valar, par crainte de leur colère, et ils commencèrent à chercher des moyens de retarder leur mort. Ils délaissèrent le lieu béni au sommet de Meneltarma ; et ils allèrent coloniser les côtes de la Terre du Milieu, toujours plus loin vers le sud, construisirent des cités où beaucoup vinrent s’installer, se déclarant seigneurs et maîtres des hommes qui y vivaient déjà avant. Ils continuèrent à lever des tributs et ramenèrent de grandes richesses à Númenor. Les Fidèles, eux, se rendaient plutôt vers le Nord, au royaume de Gil-Galad, où ils pouvaient continuer à entretenir des liens amicaux avec les elfes.

A cause de leur révolte leur vie se raccourcit de plus en plus, et ils n’en haïssaient que plus les Seigneurs de l’Ouest. Les Rois abandonnèrent les langages des Elfes et les interdirent, et ils chassèrent de la côte ouest de Númenor tous ceux qui y vivaient, et de nombreux fidèles quittèrent l’île pour aller vivre au royaume de Gil-Galad. Les seigneurs d’Andunië, qui étaient de la descendance d’Elros, tentèrent de ramener le Roi à la raison par leurs conseils, mais en vain.

A la même époque, Sauron revint sur la Terre du Milieu. Il haïssait les Númenoréens pour leur puissance et leurs richesses, et il prit au piège trois de leurs grands seigneurs grâce aux Anneaux de Pouvoir. Puis, une fois que les Nazgûl furent apparus, il attaqua les forts des Númenoréens sur les côtes. Ar-Pharazôn, le roi le plus orgueilleux de toute la lignée d’Elros, décida de faire de Sauron son serviteur, et ce dernier se rendit sans opposer de résistance, sachant qu’il ne pourrait vaincre la puissance de Númenor dans une bataille. Il fut alors emmené sur Númenor afin d’être mieux surveillé, et par sa ruse, il parvint rapidement à manipuler l’esprit du roi, qui se tourna alors vers l’adoration de Melkor, suivi par son peuple. Les Amis des Elfes qui restèrent malgré tout sur Númenor furent appelés les Rebelles, et leur chef était Amandil, Prince d’Andunië. Celui-ci avait un fils, Elendil, qui lui-même avait deux fils, Isildur et Anárion. Celui-ci rassembla à Romenna tous les Elendili. Quand Isildur apprit que Ar-Pharazôn, sur les conseils de Sauron, voulait brûler Nimloth, l’Arbre Blanc offert par les Eldar, il alla voler une pousse de celui-ci et, bien que gravement blessé, il parvint à la ramener à Romenna sans être découvert. Le Roi brûla Nimloth peu de temps après, et il fit construire un immense temple voué à Melkor. Les hommes commencèrent à constamment porter des armes et à se tuer entre eux pour de futiles raisons, et la mort vint plus tôt et plus souvent, et Sauron parcourait l’île en semant la discorde et le mensonge.

Lorsque Ar-Pharazôn sentit que sa mort approchait, et qu’il fut saisi de peur et de colère, Sauron le manipula une fois de plus afin qu’il attaque les Terres Immortelles. Amandil se rendit compte des intentions du Roi, et il décida de se rendre en Aman, comme Ëärendil le fit, pour aller plaider pour les Númenoréens. Il ordonna à Elendil de rassembler les Fidèles et de se préparer discrètement à un départ pour la Terre du Milieu. Ils embarquèrent avec eux de nombreux trésors, comme les Sept Pierres et l’Arbre don des Eldar.

Une tempête se déchaîna bientôt sur Númenor, mais personne ne tint compte de cet avertissement final, et la flotte de Ar-Pharazôn partit pour Aman. Manwë fit alors appel à Eru. Ar-Pharazôn et les soldats qui avaient posé le pied sur les Terres Immortelles furent enfouis sous la chute des montagnes, et la flotte fut complètement submergée. Un immense gouffre se créa tout proche de Númenor, et l’île sombra dedans. Elendil, ses fils et tous les autres Fidèles parvinrent à échapper au désastre dans neuf navires, quatre pour Elendil, trois pour Isildur et deux pour Anárion.

Ainsi, Númenor fut submergée, les Terres Immortelles sortirent du monde, et Arda devint ronde, si bien que toutes les routes se rejoignaient. Elendil et ses fils fondèrent les royaumes d’Arnor et de Gondor, et les Dúnedain, et quant à Sauron, comme il n’était pas un être de chaire, il put facilement regagner son royaume en Mordor.

Auteur du résumé : Lówen

_________________
Our ways must now part, Fare thee well my friend, Councils have been called let us hope it won’t be long before your feet walk again upon fields of green.
Until then, the Valar keep you and may the light of The Two Trees illumin your path.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/green_day-fansite_enter
Big Fish
Maiar, Admin Secondaire
avatar

Nombre de messages : 1286
Age : 28
Personnage préféré : Gil-Galad et le prince de l'Ithilien
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Résumé du Silmarillon   Dim 9 Juil - 17:33

Sur les Anneaux de Pouvoir

"Sur les Anneaux de Pouvoir" relate comment Celebrimbor, sous l'influence de Sauron Gorthaur créa les Anneaux de Pouvoir, dont trois furent donnés aux Elfes, sept aux Nains, et neuf aux Hommes. Mais en secret Sauron forgea l'Anneau Unique qui controlait les autres anneaux. Les elfes s'en aperçurent et cela donna lieu à une guerre et les anneaux furent cachés, mais ceux des Nains furent récupérés ou perdus, et les Hommes aisément corruptibles furent soumis à la domination de l'Anneau Unique, ce qui donna naissance aux neuf Ulairi, ou Nazgûl. Pour enfin aboutir sur la Guerre de l'Anneau, et la destruction de l'Anneau Unique par Frodon de la Comté, et le retour du Roi, héritier d'Isildur et la fin du Troisième Âge.

Auteur du résumé : Malaelin

_________________
Our ways must now part, Fare thee well my friend, Councils have been called let us hope it won’t be long before your feet walk again upon fields of green.
Until then, the Valar keep you and may the light of The Two Trees illumin your path.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/green_day-fansite_enter
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résumé du Silmarillon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé du Silmarillon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé de l'intrigue
» Le silmarillon
» Résumé progressif
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 37 !
» Résumé de la situation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux :: Le Seigneur des Anneaux :: Les Livres :: Le Silmarillon-
Sauter vers: