Le Seigneur des Anneaux

Bienvenues, Fans du Seigneur des Anneaux
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Galadriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Big Fish
Maiar, Admin Secondaire
avatar

Nombre de messages : 1286
Age : 28
Personnage préféré : Gil-Galad et le prince de l'Ithilien
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Galadriel   Lun 10 Juil - 0:04

Galadriel


A Dwimordene, en Lórien,
Rarement se sont posés des pieds d'Hommes,
Peu d'yeux mortels ont vu la lumière
Qui là règne toujours, durable et brillante.
Galadriel ! Galadriel !
Claire est l'eau de ta source ;
Blanche est l'étoile dans ta blanche main ;
Sans altération, sans tache sont la feuille et la terre
A Dwimordene, en Lórien,
Plus belle que les pensées des Hommes Mortels.

Le Seigneur des Anneaux, Livre III, Chapitre VI, Le Roi du Château d'Or


Galadriel…

Les noms furent multiples pour désigner cette Elfe légendaire… Tous évoquent la Lumière qu’elle dégage par sa bonté et sa puissance. Porteuse de Nenya, l’Anneau de diamant, Dame des Galadhrim, protectrice du Bois d’Or où sa magie se répand et embellit chaque chose…

Chronologie - Âge des Étoiles :

Naissance de Galadriel en l'année 1362 de l'Âge des Arbres à Eldamar (Terres Immortelles).
Se joint avec ses frères aux Noldor qui partirent en Terre du Milieu à la poursuite de Morgoth, afin de l’anéantir et de lui reprendre les Silmarilli.

Âge du Soleil - Premier Âge :
Elle vit avec son frère Finrod à Nargothrond (Beleriand).
Va vivre au royaume sindar de Doriath où elle devient l’amie de la Reine Melian.
Epouse le Prince Elfe Gris Celeborn.

Âge du Soleil - Deuxième Âge :

Elle vit au Lindon avec Celeborn et Celebrían, leur fille unique.
Elle crée son propre royaume en Eriador.
En 750, elle déplace son royaume en Eregion.
Elle se rend à Imladris pour le premier Conseil Blanc.
En 1981, elle et Celeborn deviennent Seigneurs de Lórien, royaume des Galadhrim.
Là, elle utilise ses pouvoirs et ceux qui lui sont conférés par Nenya, l’un des Trois Anneaux de puissance des Elfes, pour créer un cercle de protection autour de son royaume.

Âge du Soleil - Troisième Âge :

Elle offre abri et protection à la Communauté de l’Anneau. La Communauté quittera le Bois d’Or avec de nombreux cadeaux de la Dame, dont la lumière d’Elendil, brandie par Frodon et Sam dans l’antre d’Arachne, aux frontières du Mordor.
Durant la Guerre de l’Anneau, elle repousse trois tentatives d’invasion du Mordor.
A la fin de la guerre, elle utilise ses pouvoirs pour abattre les murailles de Dol Guldur, et pour assainir la Forêt Noire et la purifier du Mal instauré par Sauron.
A la toute fin du Troisième Âge, alors que la paix est revenue en Terre du Milieu et que commence la domination des hommes, elle s’embarque pour les Terres Immortelles

Un bout d’arbre généalogique…

Galadriel est née de Finarfin, Seigneur parmi les Noldor, et Eärwen, des Teleri. Elle a quatre frères, dont Finrod Felagund, Seigneur de Nargothrond en Terre du Milieu. Lors de sa venue en Terre du Milieu, elle épousa Celeborn, cousin d’Elu Thingol (selon les versions), Roi des Sindar. Ils eûrent une fille, Celebrían. De l’alliance de celle-ci avec Elrond, Seigneur de Fondcombe, naquirent Elladan et Elrohir, jumeaux, et Arwen, l’Etoile du Soir, plus tard femme d’Aragorn et Reine de Gondor.

La Dame d’Or… Description

Galadriel a, durant tous les âges des Elfes, été aimée, respectée. Tous chantèrent de tout temps sa beauté légendaire et lumineuse…

Galadriel était la plus illustre des Noldor, à l'exception peut-être de Fëanor, bien qu'elle fût plus sagace que lui, et sa sagesse ne fit que croître au cours des longues années. De son nom de mère, elle s'appelait Nerwen, et elle grandit bien au-delà de la taille des femmes des Noldor ; elle était vigoureuse de corps et d'esprit, et ferme en son vouloir, capable de tenir tête, en leur jeunesse même, aux Eldar, tant hommes de savoir qu'athlètes.
Les Contes et Légendes Inachevés


Tous les membres de la Communauté furent profondément touchés par la beauté de la Dame. Gimli particulièrement, tout Nain qu’il fut et malgré sa première méfiance, conçut pour la Dame un amour sans limite et une fidélité immense :

- Mon dernier regard a été pour ce qui était le plus beau, dit-il à son compagnon Legolas. Désormais, je ne qualifierai plus rien de beau, si ce n'est son cadeau.


Elle tenait ses magnifiques cheveux d’or de la mère de Finarfin, Indis. Il fut dit que dans la chevelure de la Dame de Lórien, la Lumière des Deux Arbres, Laurelin et Telperion, avait été piégée.

Une vie qui traverse tous les âges des Eldar…

Née lors de l’Âge des Etoiles à Valinor, plus précisément en Eldamar, les territoires Eldar des Terres Immortelles, Galadriel reçut, comme le voulait la coutume des Elfes de Valinor, deux noms. Son père la nomma Artanis et sa mère Elwen. Plus tard les Noldor la nommèrent Altariel (ou Alatariel) : Dame de Lumière.

Elle fut l’une des plus sages des Noldor. Lorsque ces derniers partirent pour Valinor, Finarfin, son père, les rappela au calme et à la raison. Seul son fils Orodreth le soutint dans ces paroles. Galadriel, elle, voulut partir en Terre du Milieu, même si ce n’était peut-être pas pour les mêmes raisons que ses frères :

Galadriel, la seule femme des Noldor, ces jours là, qui eût sa place parmi les princes, aussi grande et vaillante qu’eux, était impatiente de partir. Elle ne prêta pas le serment mais les paroles de Fëanor rappellant les Terres du Milieu avaient touché son cœur et elle brûlait de parcourir une terre sans frontières et d’être maîtresse de son propre domaine.


Lors des épreuves vécues par les Noldor après leur départ des Terres Immortelles, Galadriel les conduisit, avec Finrod, et Fingolfin et ses fils, à travers les « terreurs d’Helcaraxë et le chaos des glaces ». Il est dit que « les Noldor ne surpassèrent jamais l’exploit que fut cette traversée désespérée dans le malheur et la souffrance ».

Lors du Premier Âge, elle vécut d’abord en Beleriand, au royaume de son frère Finrod, Nargothrond. Puis elle s’installa à Doriath, royaume Sinda, auprès de Thingol Roi et sa femme Melian, avec qui elle se lia d’amitié. C’est elle qui révéla à Melian le véritable sens de la venue des Noldor en Terre du Milieu, et une partie de l’histoire de leur voyage :

Melian et Galadriel s’entretenaient parfois de Valinor et du bonheur passé, et quand venait le sombre récit de la mort des Arbres, Galadriel restait muette, sans vouloir s’en aller.
Galadriel alors parla des Silmarils à Melian, et du meurtre du Roi Finwë à Formenos, mais elle ne lui dit rien du Serment, ni du massacre, ni de l’incendie des navire à Losgar. Pourtant, Melian lui répondit :
- Maintenant du m’en dit beaucoup, mais j’en perçois plus encore. Tu jettes un voile d’ombre sur la longue route franchie depuis Tirion et j’y vois le mal, un mal que Thingol devrait connaître pour l’avenir.
- Peut-être, dit Galadriel, mais pas de moi.


Elle rencontra le prince Elfe Gris Celeborn, et ils conçurent l’un pour l’autre un grand amour. C’est pour demeurer auprès de lui qu’elle resta à Doriath jusqu’à sa chute. Ils se marièrent et au Deuxième Âge naquit Celebrían, leur fille unique.

Après la défaite de Melkor, Galadriel refusa le pardon des Valar, car elle était éprise des paysages sauvages de la Terre du Milieu. A la tête d’une suite nombreuse de Noldor, elle fonda son propre royaume en Eriador, puis le déplaça vers 750 en Eregion. Plus tard, elle laissa ce royaume à Celebrimbor, de qui elle reçut Nenya, et se rendit en Lórien.

Elle alla à Imladris pour le premier Conseil Blanc. Se méfiant de Saruman, son choix se porta sur Gandalf pour la présidence du Conseil. En 1981, lorsqu’elle apprit qu’un Balrog avait fait son apparition dans la Moria, menaçant donc la Lothlórien, qui avait alors perdu son Roi Amroth, elle revint dans la Forêt d’Or avec son époux, et Celeborn et elle devinrent Seigneur et Dame de Lórien.

En l’an 109 du Toisième Âge, Celebrían, sa fille, épousa Elrond de Fondcombe. En 2510, celle-ci fut victime d’une embuscade tendue par des Orques qui lui valut une blessure empoisonnée, incurable en Terre du Milieu. Elle quitta donc la Terrs du Milieu pour les Terres Immortelles.

Lorsqu’éclata la Guerre de l’Anneau, la Communauté trouva pour un temps refuge et protection dans le royaume de Galadriel. Elle proposa à Frodon et Sam de regarder dans son miroir, ce qui les troubla mais les conforta dans leurs choix : pour Sam, rester fidèle à Frodon et pour le Porteur de l’Anneau, assumer sa tâche malgré le désespoir de sa situation. Lorsque Frodon lui proposa de prendre l’Anneau, elle soutint l’épreuve et résista à cette tentation :

Vous êtes sage, intrépide et belle, Dame Galadriel, dit Frodon. Je vous donnerais l’Anneau, si vous le demandez. C’est une trop grande affaire pour moi.
Galadriel eût un rire clair et soudain :
- La Dame Galadriel est peut-être sage, dit-elle, mais elle a trouvé son maître en matière de courtoisie. Vous vous êtes gentiment vengé de ma façon de sonder votre cœur lors de notre première rencontre. Vous commencez à voir les choses d’un œil pénétrant. Je ne cèlerais pas avoir grandement désiré en mon cœur ce que vous offrez. Durant maintes années, j’avais réfléchi à ce que je pourrais faire si le grand Anneau venait entre mes mains, et voyez ! Il a été mis à ma portée. Le mal tramé il y a longtemps se poursuit de bien des manières, que Sauron lui-même demeure ou tombe. N’eût-ce pas été un noble acte à porter au crédit de son Anneau, si je l’avais pris à mon hôte par la force ou la crainte ?
Et maintenant enfin il vient. Vous me donnez librement l’Anneau ! A la place du Seigneur T énébreux, vous établirez une Reine. Et je ne serais pas ténébreuse, mais belle et terrible comme le Matin et Nuit ! Belle comme la Mer et le Soleil et la Neige sur la Montagne ! Terrible comme la Tempête et l’Eclair ! Plus forte que les fondements de la terre. Tous m’aimeront et désespéreront ! »
Elle leva la main et de l’anneau qu’elle portait jaillit une grande lumière qui l’illumina elle seule, laissant tout le reste dans l’obscurité. Elle se dressait devant Frodon, paraissant à présent d’une taille démesurée et d’une beauté insoutenable, terrible et digne d’adoration. Puis elle laissa retomber sa main, et la lumière s’éteignit ; elle rit soudain de nouveau, et voilà qu’elle était toute rapetissée : elle était devenue une mince femme elfe, vêtue simplement de blanc, à la voix douce et triste :
- Je soutiens l’épreuve, dit-elle. Je diminuerais j’irais dans l’Ouest, et je resterais Galadriel.


Par ce refus du pouvoir de l’Anneau, elle lève l’interdiction des Valar, ce qui lui donne le droit de revenir à Valinor.

Après le départ de la Communauté, par trois fois la Lórien fut attaquée par les serviteurs de Sauron, et Galadriel les repoussa. De plus on sait que par son esprit et sa puissance elle opposait une perpétuelle résistance au Seigneur des Ténèbres, et pouvait même voir une partie de sa pensée.

A la fin de la guerre, elle utilisa le pouvoir de Nenya, un des Trois Anneaux des Elfes, l’Anneau de Diamant, pour soigner les maux de la Terre du Milieu : entre autres détruire Dol Guldur - ancienne demeure de Sauron dans la Forêt Noire. Cependant Nenya perdit son pouvoir après l'accomplissement de cette dernière tâche.

Elle quitta la Terre du Milieu sur le bateau qui l’emporta depuis les Havres Gris jusqu’aux Terres Immortelles, en compagnie d'Elrond, Glorfindel, Bilbo et Gandalf.

Auteur de la biographie : Edhelwen

_________________
Our ways must now part, Fare thee well my friend, Councils have been called let us hope it won’t be long before your feet walk again upon fields of green.
Until then, the Valar keep you and may the light of The Two Trees illumin your path.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/green_day-fansite_enter
 
Galadriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galadriel et Gimli
» Galadriel ? Car nous sommes des gens civilisés
» Galadriel ? Dame de Lórien
» Hasard ou destin [ PV Galadriel ]
» Les dons de Galadriel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux :: Le Seigneur des Anneaux :: Les Personnages :: Les Forces du Bien :: Galadriel-
Sauter vers: